Partagez
Aller en bas
avatar
Admin
Messages : 34
Date d'inscription : 14/04/2016
Voir le profil de l'utilisateurhttp://terredezylaith.forumactif.org

Les Écrits Mythologiques

le Mer 20 Déc - 21:07

Un œuf au milieu de l’Univers se fissura. En sortit un Être pâle, qui semblait minuscule par rapport à tout ce qui l’entourait. Ses yeux bleus parcoururent l’immensité de l’Espace dans lequel il était plongé, regardant les mondes tourner entre les mains de géants de tailles, de formes et de couleurs différentes mais tous plus éblouissants les uns que les autres, ses frères et ses sœurs.

Il écarta ses longues ailes nues et commença à voyager entre les Terres, s’arrêtant de temps à autre, curieux, happé par la beauté de la vie qu’il y trouvait parfois. Bien souvent, il se trouva vite écarté par leurs propriétaires, bien trop méfiants pour le laisser approcher.

Son périple s’arrêta lorsqu’il fit face au plus imposant des titans qu’il avait rencontrés jusqu’alors. Bien plus impressionnant, lumineux et imposant il se présenta comme son Créateur et lui annonça, dans une langue qu’il ne connaissait pas mais qu’il comprenait tout de même, que son voyage était arrivé à son terme. C’était entre ses frères qu’il avait trouvé sa place et c’était ici-même qu’il devait œuvrer, comme il l’entendait. Son père le baptisa Zylaith et c’est à son nom qu’il grandit et se mit à luire. Il s’Eveilla.

Son Créateur disparut en quelques flashs et l’Être s’exécuta, s’inspirant de ce qu’il avait vu jusqu’à son Eveil. Il créa tout d’abord une terre vierge et devant le labeur qui l’attendait, il créa d’autres Êtres pour l’aider dans son travail. Tout d’abord, Ardelmir, déesse du Temps, Endawil, déesse de la Fertilité, Aziatrym, Dieu des Océans et des mers, Naarod, Dieu du Feu et des volcans et Mellarael, Déesse de la nature, des forêts et de la chasse afin que les êtres-vivants qu’il créait puissent naître, grandir et se reproduire. Peu de temps après, il créa Ashëal, Déesse des morts, afin de réguler l’énergie circulant au sein de sa Terre.

Plus tard, il créa une espèce à l’effigie de son père, afin de lui rendre hommage. Il en différencia les races, toutes aux aptitudes et morphologies différentes. Avec cette espèce, les Dieux déjà présents acquérirent de nouveaux pouvoirs et d’autres virent le jour : Aldernith, Dieu de la beauté, de l’amour et de la sexualité, Myraël, Déesse de la force, Thülum, Dieu des pèlerins et voyageurs et enfin Tulaya, déesse des arts et de la créativité.

Au tout début de leur ère, humains, elfes, sirènes et vampires vivaient chacun de leur côté, ignorant les autres, bâtissant chacun leurs culture et coutumes autour de leurs Dieux créateurs. Avec l’augmentation de leur nombre et leur évolution au fil des temps, tous étaient plus préoccupés par l’envie de conquérir de nouveaux territoires et de dominer les autres que par leurs croyances, si bien que, Zylaith et ses Enfants-Dieux, perdirent peu à peu leurs forces, récupérées de l’énergie spirituelle de chaque être depuis l’élaboration de leur Terre.

Des guerres éclatèrent, des massacres eurent lieu… Les Humains, toujours plus inventifs et curieux, créaient toutes sortes d’outils aussi bien utiles durant la vie quotidienne qu’à la guerre, les Elfes, peu importe leur habitat s’étaient alliés et grâce à leur agilité et discrétion, passaient les remparts et pénétraient les cités afin de les réduire à néant, quant aux Vampires et Sirènes, leurs seules motivations étaient la survie de leur race tant en nourriture qu’en progéniture, tuant leurs cibles une fois leurs besoins assouvis.

Les siècles passèrent et virent les alliances se créer et se rompre, les guerres se finir et reprendre, les territoires se diviser… Les personnes à la forte spiritualité, les Eëmis, se faisaient de plus en plus rares et se réunissaient dans des temples, toutes races confondues, afin de prier les Dieux en qui plus personne ne croyait. Et plus les Eëmis disparaissaient, plus Zylaith s’affaiblissait.

Un de ses frères, Moholi, très envieux et conquérant, souhaitait coloniser tous les Mondes, dans le but de tuer leur Père et, peu à peu, détenir l’Univers. Quand un de ses pairs faisait preuve de faiblesse, il en profitait pour subtilement le corrompre, lui et sa Terre, pour en prendre possession. C’est ainsi qu’il domina deux mondes en plus du sien et qu’il vit son corps se fournir de deux paires de bras supplémentaire.

Lorsque Moholi prit connaissance de l’affaiblissement de Zylaith, il se fixa comme objectif de, malgré la jeunesse de son frère et de son Globe, détenir cette Terre. Il commença alors à tenter de s’immiscer dans l’esprit des Enfants-Dieux de Zylaith, avant de s’en prendre à ce dernier. Même s’il n’en avait pas le monopole, il put tout de même créer des formes de magies dans le but de déséquilibrer la Terre de Zylaith : les magies de séduction et de nécromancie. Il distribua aléatoirement la magie de séduction aux nouveaux-nés et adultes vampires, sirènes. Concernant la nécromancie, certains nourrissons et adultes humains en héritèrent de la même manière.

Zylaith, conscient de ces bouleversements, engendra lui aussi des formes de magies, afin de réduire le déséquilibre. La magie de soin, qu’il distribua à certains humains et elfes et la magie élémentaire, qu’il offrit à quelques vampires et sirènes.

Cependant, l’arrivée de toutes ces formes de magies, entraînèrent la plus grande des Guerres, l’Ultime bataille qui souilla la Terre de Zylaith du sang de toutes les races, mais qui, après des années de combat, installa la période de Paix la plus longue de l’Histoire, qui dure encore en notre temps.

Cela ne renforça cependant pas les divinités de ce Monde et Moholi  engendra des créatures, Succubes et Incubes, dans le but de peupler ce Monde, à la forme de magie de séduction la plus puissante d’entre les races.
Revenir en haut
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum